Quand faut-il utiliser Bootstrap

Bootstrap est un outil très controversé dans l’intégration front-end. Cet outil permet de construire rapidement des interfaces web efficaces. Pourtant on entend beaucoup de rumeurs affirmant que Bootstrap est une fantaisie qui vous promet la vitesse et la productivité sans jamais vous l’offrir. Mais si Bootstrap est aimé et détesté, c’est bien qu’il suscite un intérêt. Ce que j’ai compris à mes dépens, c’est que Bootstrap n’est pas la solution pour tous les projets. Dans cet article, on va détailler des exemples de projets ou Bootstrap est redoutable. Et bien sûr, d’autres cas où il ne l’est pas.

Que représente Bootstrap pour les intégrateurs

Bootstrap est un framework CSS. C’est-à-dire qu’il fournit une méthode de travail pour créer des composants HTML sans avoir besoin de toucher au CSS. Pour rendre ça possible, Bootstrap embarque une grande quantité de code CSS.

Supposons que vous ayez besoin d’un formulaire de contact. Vous consultez les exemples de code HTML dans la documentation et vous appliquez ce code HTML dans votre projet. Le formulaire sera stylisé comme par magie. À condition que vous ayez chargé la feuille de style Bootstrap.

Bootstrap est BIEN pour :

Les prototypes de site web et d’applications 

Les prototypes sont très utiles pour mettre en pratique une idée. Ils peuvent concerner une application comme un site web. Quand on réalise un prototype, c’est dans le but d’expérimenter rapidement plein de choses sur son projet. Et bien sûr, nous n’avons pas envie de passer du temps sur l’aspect graphique, bien qu’un minimum soit requis, même pour un prototype.

Ça tombe bien, pour ce type de projet, Bootstrap est très efficace. D’abord, la construction de votre interface est relativement rapide. La courbe d’apprentissage est assez courte, et les exemples sont clairs, vous pouvez même bidouiller par vous même sans vous prendre la tête. Après tout, c’est un prototype. Ensuite vous aurez droit à un design instantané. Le fameux minimum syndical dont je vous parlais. Enfin, votre prototype sera responsive, il s’adaptera à tous vos appareils sans travail supplémentaire. C’est idéal pour tester rapidement une solution, je vous le dis !

Attention, pour que la magie opère, il faut lâcher prise. Bootstrap ne vaut plus rien si vous essayez de modifier en profondeur son code CSS. Il est toujours tentant de tourner à votre sauce les différents composants. Mais il vaut mieux faire preuve de sacrifice et s’abstenir, ce n’est pas le projet final.

Et en parlant de projet final, il ne faut pas que cela le devienne. L’idée de laisser tourner le bousin parce qu’au final il fonctionne bien… Ce n’est pas bon. Vous risquez de maintenir un prototype avec un Bootstrap modifié sur le long terme. Ce qui sous-entend, « modification, bug, modification du bug, bug de la modification, modification des modifications du bug … »

Les sites web institutionnels

Quand on doit concevoir un site web pour une association, ou même pour le service public. Là on peut avoir quelques obstacles. Ce genre de site nécessite une veille constante sur les règles d’accessibilité, mais aussi la compatibilité.

Quand on à une équipe de dix personnes pour faire ce genre de site, ça va. Mais si vous n’êtes pas nombreux, encore pire, tout seul, ça va être compliqué.
Compliqué, parce que vous allez devoir vous maintenir au courant des règles d’accessibilité (toutes les règles qui concernent la facilité d’accès aux handicaps). Ce n’est pas une chose facile à côté de tout le travail nécessaire à produire. Idem pour les compatibilités des navigateurs, le web évolue sans cesse et il faudra le prendre en compte.

Toutes ces choses font que Bootstrap peut vous retirer une énorme épine du pied. Bootstrap est régulièrement mise à jour en tenant compte des compatibilités navigatrices et des règles d’accessibilité. De plus, les sites institutionnels ne sont pas souvent portés sur un design original. Bootstrap n’est pas un problème, mais une aubaine pour ce genre de site.

Toujours à condition de ne pas trifouiller le code. Il faut savoir dire non et expliquer pourquoi il n’est pas bon « d’ajouter une couleur rose bonbon sur un bouton bien particulier » au client. Bon courage quand même.

Les gros projets

Dans un gros projet, on compte la réalisation en mois et années. Très souvent les gros projets sont développés par une équipe conséquente. Ce type de projet requiert une discipline de fer pour évoluer dans les bons termes.

Quand un gros projet se met en place et se développe, il est très difficile de construire des règles communes entre tous. Plus le nombre de développeurs est élevé, plus les manières de programmer vont être différentes. Le résultat final pourrait être un amas de code imbuvable. Le projet ne pourrait plus évoluer ni être maintenu.  

Pour éviter ça, il est indispensable d’établir une discipline. Malheureusement, cela demande une grande expérience. Il ne suffit pas d’imposer des règles arbitraires pour que l’équipe s’entende, bien au contraire. 

Bootstrap est une solution qui a permis à d’énormes projets comme Facebook de perdurer malgré le nombre de développeurs. Ce framework CSS a était créé dans ce but précis. Bootstrap permet d’établir des règles communes pour la conception du site web ou de l’application. Il est possible de laisser de nombreuses personnes concevoir l’affichage des informations sans créer de conflit au niveau du CSS. En adoptant un cadre de travail préconçu comme Bootstrap, on profite de l’expertise d’un géant sans avoir besoin de perdre des semaines à réfléchir au problème. L’idée est de former les développeurs autour du projet Bootstrap et de sa philosophie.

Bien sûr il faudra vérifier que les règles soient bien respectées, au moins dans l’ensemble. Sinon on se retrouve avec le même problème.

Bootstrap est MAUVAIS pour 

Site avec une personnalité graphique 

On parle de personnalité graphique quand vous réalisez un site avec un design très original. Cela peut-être un blog ou un site perso ou même un concept. Si votre projet nécessite une touche esthétique importante, Bootstrap peut vraiment devenir un frein dans votre cas.

En effet, Bootstrap est un framework CSS personnalisable. Il est possible d’ajouter ou de modifier les règles sans casser sa philosophie. En revanche, les modifications sont limitées. Elle ne permet pas un changement complet dans sa façon de faire.

Si vous partez sur une charte graphique d’envergure, il vaut mieux développer vous-même la partie CSS. Cela sera plus lent au début, mais vous ne serez pas bloqué par la suite pour avancer sur votre projet.

Site web ou applications utilisant Bootstrap 

Je parle surtout des projets terminés. On a tendance à les oublier rapidement. Pourtant, c’est à ce moment précis qu’un projet commence à rapporter ses fruits. Dans certains cas, un projet utilisant Bootstrap peut tourner pendant des années sans avoir besoin d’aucune maintenance ni d’aucune mise à jour. Ça peut arriver quand on juge peu rentable d’optimiser le site web ou l’application par rapport au bénéfice et à l’intérêt qu’il apporte. Parfois, il est plus intéressant de passer à un autre projet pendant qu’on profite des fruits du premier.

Mais dans beaucoup d’autres cas, il peut être bénéfique de se séparer de Bootstrap afin de produire un code CSS propre et optimisé. Les projets utilisant Bootstrap sont lourds et utilisent beaucoup de code CSS et HTML.
Si votre projet est stable, vous n’avez plus besoin d’un framework CSS.

Pour changer les fonctionnalités de votre projet toutes les semaines. Il ne faut pas oublier qu’un framework comme Bootstrap est paré à toute épreuve. En contrepartie il contient énormément de code. Ce qui peut ralentir votre site.

Maintenant, vous avez une vision claire sur ce qui doit être fait pour améliorer votre projet. Réécrivez le code CSS avec en tirant parti de l’expérience acquise pendant la période de développement du projet.

Quand on sait où on va, il est plus simple de créer du code optimisé sans avoir peur de devoir tout modifier pour tout refondre.

Bootstrap est dangereux pour le long terme

Tout projet évolutif dépassant une année voir deux années de fonctionnement pourrait devenir un problème avec Bootstraps. Parce que, soyons honnêtes, nous ne sommes pas des machines, il est impossible d’adhérer parfaitement à une philosophie sans ne jamais faire aucune entorse au règlement. C’est parfaitement humain, de faire une modification douteuse en fin de journée sous le coup de la fatigue afin de régler rapidement le problème. Sur le long terme, les modifications douteuses produiront d’autres modifications qui finiront par ruiner la maintenabilité du projet. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi. Il sera peut-être temps de sortir de l’état prototype pour concevoir une refonte complète du projet.